Mort accidentelle d’un anarchiste

Mort accidentelle d’un anarchiste

Une pièce de Dario Fo

Dans une mise en scène de Vincent Huchet

Tonalité: Farce et contre enquête judiciaire.

Intrigue: Un beau jour dans un commissariat milanais un fou mythomane sème la zizanie. Mais sa folie a la vertu de révéler la vérité quant à la mort étrange d’un inculpé qui a fait une malheureuse chute par la fenêtre du troisième étage. Coïncidence troublante ce troisième étage est occupé par un commissaire connu pour ses méthodes d’interrogatoire, comment dire ? « Physiques? » De plus le supérieur hiérarchique de ce commissaire a occupé sous le pouvoir fasciste des positions relativement importantes.

Dans cette farce judiciéro-politique écrite en 1970 tous les faits évoqués sont réels, à commencer par la défenestration de Guiseppe Pinelli le 16 décembre 1969, du 3e étage du commissariat de police de Milan. Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n’est absolument pas fortuite.

Fou: Encore? « Où étais-tu, que faisais-tu, parle, ne fais pas le malin »?…Diable, depuis le temps, vous deviez tous être un peu troublés, je suppose… énervés…exaspérés.
Le commissaire: Pas du tout, monsieur le juge, nous étions parfaitement calmes.
Fou: Pas le moindre geste, histoire de le dresser? pas même une gifle, d’un revers de main?

Fou: Il n’y a plus d’espoir, vous êtes perdus, le comprendrez-vous enfin? Perdus! En bas!
Commissaire et Préfet: Au secours! Ne poussez pas… s’il vous plaît!
Fou: Je ne pousse pas, c’est le raptus. Vive le raptus libérateur!

Fou: C’est dommage! Si cet anarchiste avait été tripède il aurait pu en toute logique porter trois chaussures. Vous êtes vraiment sûr qu’il n’avait pas trois jambes?

Fou:Une bombe de ce genre est tellement complexe… tous ces fils, deux détonateurs…la minuterie…le percuteur…tellement complexe que l’on peut très bien y dissimuler un double mécanisme à retardement sans que personne ne puisse l’y trouver, à moins de démonter la bombe pièce par pièce, et croyez-moi pendant ce temps…BOUM!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *